FIV 1 clap de fin, en route pour la FIV 2…

Lundi après midi nous avions notre rdv avec le Dr Mercotte du centre FIV pour faire le point. Vous connaissez Mercotte du meilleur pâtissier sur M6? Et ben notre Dr Mercotte à nous, c’est exactement la même à part qu’elle porte une blouse blanche et qu’elle ne nous fait pas de gâteau…

Le matin en me levant j’ai ressentit de nouveau cette putain de boule d’angoisse dans mon ventre. La boule, le poids des RDV PMA. De me dire qu’il faut encore y retourner

Pourtant, tout s’est bien passé.
 » Bon les embryons congelés n’ont rien donné » « Alors on recommence? J’imagine que si vous êtes là c’est que vous êtes prêt à continuer… »
Au mot « recommencer » mon estomac se tord, recommencer…je crois que je n’ai aucune envie de recommencer en fait
Mais je n’ai même pas besoin de répondre que Dr Mercotte parle pour moi.
 » De toute façon, on a pas vraiment le choix »
C’est exactement ça, on a pas vraiment le choix…

J’ai posé la question, qui trotte sans cesse dans mon esprit… Pourquoi ??? Pourquoi après quatre beaux embryons de transférés, c’est encore et toujours le néant total. Est qu’on a juste pas eu de chance, où y a-t-il autre chose?

Donc non, il n’y a pas d’explication. D’après la biologiste nos embryons étaient tous très beau. Mais Dr Mercotte nous a dit que les embryons c’était comme les gens, parfois aux premiers abords ils paraissent beaux et sympas et puis en fait déjà chez les embryons les apparences peuvent aussi être trompeuses.
Et puis vous savez, sur les congelés il y a toujours moins de chance de réussite, et le taux de réussite d’une FIV n’est que de 17-20%. Bref pour notre cas il n’y a donc pas raison de s’inquiéter.
Après tout on a fait qu’une seule FIV. ( et les 6 IAC et les 3 TEC finalement on s’en tape hein, c’était juste du bonus, je suis jeune, et ça valait le coup d’essayer. Sur un malentendu ça aurait pu fonctionné.)
Au yeux donc du corps médical il n’y a donc qu’un seul véritable échec dans notre parcours, mais moi, ça fait 10 fois, où j’ai mis toutes mes forces, tout mon espoir, et ça fait bien dix échec qu’il nous a fallu surmonter.

Selon elle, il n’y a donc pour le moment aucune raison de chercher plus loin. A chaque tentative ma muqueuse utérine était très belle. Et avec toutes les échos et examens que j’ai déjà fait rien ne laisse penser qu’il y aie un quelconque souci de ce côté là.

Puis elle a redemandé à mon chéri s’il était exposé aux pesticides, on avait déjà rapidement parlé lors de notre toute première consultation. S’en est ensuivit une discussion un peu surréaliste pour une consultation PMA, où mon chéri a commencé à raconter sa life dans les vergers à une Dr Mercotte très attentive. Elle a vraiment l’air de penser que les pesticides peuvent être un des facteurs d’infertilité, et que ça pouvait aussi jouer sur la qualité des embryons. Et même une fois enceinte il faudrait que je fasse attention.

Puis j’ai fait quelques rapides recherche, Et comme on peut le voir ici,

« …la situation est préoccupante dans les régions Aquitaine et Midi-Pyrénées. La dégradation du sperme des habitants y est nettement plus marquée que dans le reste de la population « … » On constate, en revanche, que ces régions sont les plus agricoles de France, que ce soit en termes de surface, de nombre d’exploitations ou d’employés agricoles. »

201409_fr_concentration_sperme201409_fr_morphologie_sperme
Alors oui effectivement on en plein dans zone rouge, et très certainement que notre centre que doit être aux premières loges pour observer la relation entre les problèmes d’infertilité et l’utilisation de pesticides dans notre région, et que Mercotte ne nous parle pas de tout ça par hasard…
Mais voilà à part déménager et changer de métier et je ne voit pas trop comment nous protéger, vu que nous vivons et travaillons sur l’exploitation agricole…

Puis passé cette petite mise au point, et explication détaillée sur notre activité professionnelle. On a reparlé PMA avec notre nouveau protocole pour la FIV à venir.

Dr Mercotte était prête à nous faire commencer sur ce cycle, quoi déjà ??? ce qui aurait donné une ponction en décembre un peu avant notre semaine de vacances mais bon trop risqué en cas de complication (et puis un peu tôt pour moi, ça ne fait que trois semaine que j’ai fait mon test de grossesse).

Donc cela se ferait sur le cycle suivant, ce qui risue de poser quelques soucis d’organisation puisque je commencerai le Synarel mi-décembre et donc que j’aurai un premier contrôle à faire avant de commencer la stim entre Noël et le premier de l’an. Elle nous a donc proposé de faire ce premier contrôle au centre FIV et de prendre RDV avec l’anesthésiste le même jour afin d’éviter les longs aller retours au centre, et de faire ensuite le reste des contrôles avec Dr Robbie comme d’habitude. Ce qui nous amènerait pour une ponction mi-janvier.

Pour la stim j’aurais à priori les même doses que pour la première FIV (125 ui de Gonal/jour) Mais elle m’a prévenu qu’avec le Synarel j’allait surement plus réagir que la dernière fois. Sachant que pour ma première FIV, j’étais à 3000 d’oestradiol, avec 12 follicules au bout d’à peine 10 jours de stim. Je me demande ce que ça va donner si je réagis « plus fort ».

En sortant du RDV mon chéri était reboosté à bloc. Je pense que le fait que Mercotte aie pris le temps de parler aussi avec lui, lui a fait du bien, car il se souvent un peu « exclu » lors des RDV PMA. Et puis tout ce qu’elle a dit l’a plutôt rassurée, sur le fait que finalement notre échec est juste la faute à pas de chance.

De mon côté je suis plutôt mitigée. Certes Mercotte a vraiment eu tous les bons mots durant ce RDV, mais j’ai du mal à être optimiste. Depuis quelques semaines la PMA m’était un peu sortie de la tête, j’avais pris le RDV le jour de mon test de grossesse et puis j’avais repris ma vie sans trop y penser. Mais là de me retrouver de nouveau confrontée à tout ça, c’est difficile, c’est douloureux, je me rends compte que c’est peut être un peu rapide…
Sans compter qu’il va falloir que je sniffe mon Synarel deux fois/jour pendant mes vacances, et ça ne me botte pas des masses on va dire… J’aurai préféré pouvoir couper complètement avec la PMA.
Et d’un autre côté peut être que le fait de commencer mon traitement à ce moment là, c’est aussi une bonne idée. Peut-être qu’en étant dans un autre contexte, je me prendrais moins la tête, et que j’arriverais plus détendue et donc dans de meilleures conditions pour la FIV, mais rien n’est moins sûr…

Publicités

19 réflexions sur “FIV 1 clap de fin, en route pour la FIV 2…

  1. As tu envisagé de faire une séance d’ostéo ? Ça pourrait peut-être te faire du bien avant cette nouvelle FIV. C’est dur à admettre quand la seule explication reste la probabilité mais au moins, ça veut dire que tu as toutes les raisons d’espérer fort pour la prochaine. Courage.

    Aimé par 1 personne

  2. Prenez votre temps, nous on a enchaîné 3 stims pour 2 FIV et c’est dur quand même… Enfin, faites comme vous le sentez, c’est l’essentiel. Courage Baboun, ne baissons pas les bras ❤
    Nous on va voir Spock demain, et franchement j'y vais à reculons…

    J'aime

    • Bon courage pour ton RDV demain, j’étais comme toi beaucoup d’appréhension avant d’y aller… Pour la FIV, il faut juste que je me fasse à l’idée je pense. Je ne veux pas perdre trop de temps. Et finalement on a fait beaucoup de tentatives, mais ma dernière stim date de février. Et physiquement en tout cas je me sens d’attaque. Mais je comprends tout à fait qu’avec trois stim en une année du aie besoin de souffler! C’est beaucoup plus lourd et éprouvant comme traitement que les TEC.

      Aimé par 1 personne

  3. Il me semble que tu fais bien de laisser passer ce cycle. Il faut que ton corps se repose. Et ton esprit aussi. J’espère que tu vas pouvoir souffler un peu et te remplir bientôt de nouveau d’une belle énergie. Gros bisous

    J'aime

  4. Je ne savais pas que cetait possible denchainer le.tout en si peu de temps nous ils nous laissent le choix et sinon cest mini 3 mois entre mais moi jai fait le.choix despacer je sais pas si cest bien helas je sais que les centres ont des politiques diverses la dessus …en tout courage pour tout tu es forte de pvoir enchainer chapeau bas….bises

    J'aime

    • Je pense qu’entre deux FIV ce n’est pas possible d’enchainer, mais comme c’était un TEC, ça ne pose pas de problème. Après je pense qu’il faut faire comme tu le sens, si tu as besoin de faire une pause. C’est tellement difficile tout ça. J’ai vu que ton rdv avait été décevant, j’en suis désolée. J’espère qu’il vont trouver la solution pour que cela se passe mieux pour la prochaine. Bon courage à toi. Bisous

      J'aime

      • Ah j’ai mal lu pardon quelle nulle lol
        Oui voilà apres avoir ete detecte infertiles ts les deux on passe ds la case inexpliquee pr ce qui est fecondation je croise pr que biologiste sache ce qu’il y a
        Je ne sais pas si on fera une prochaine on est a bout tous les deux on veut juste pfiter un peu detre ensemble et pas a hosto deux ans quon fait que ça besoin dune pause si ca se trouve courte mais une.vraie.sans mettre les.pieds la bas courage a toi miss biz

        J'aime

  5. Courage courage ! C’est vrai que je suis plus avancé que toi, en étant à ma FIV 2, mais que j’ai essuyé moins d’échecs que toi puisque 6 « seulement » … Je comprends à quel point c’est compliqué, et j’espère que tu vas réussir à te vider la tête afin de repartir sereinement vers la prochaine stim. Des gros bisous

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s