Grossesse / 6 SA – Première rencontre !

Depuis la derniére prise de sang avec un taux plus qu’honorable, il nous a fallu patienter encore 10 long jours avant notre première rencontre. Nous avons annoncé la nouvelle à nos parents et nos amis les plus proches Après quatre ans nous n’avons pas eu le coeur de nous taire. Surtout qu’ils étaient tous plus ou moins au courant de notre énième tentative. Tout le monde est bien-sûr ravi pour nous. Je suis également restée sur mon petit nuage même si pour le moment j’évite de trop me projeter. D’ailleurs je ne parvient pas encore à dire que je suis enceinte. Pour l’instant je me contente de dire que la prise de sang est positive et que notre embryon s’est accroché, que « ça a marché », et c’est déjà pour nous une très belle victoire!! Néanmoins, pour la première fois depuis si longtemps je ne traîne plus ce manque, cette sensation de vide permanente qui accompagnait ma vie sans que presque que je m’en rende compte. J’avais fini par m’habituer à ce fardeau, à trouver ça « normal »…

Il y a une semaine j’ai eu la surprise d’avoir un appel de Dr Mercotte en personne. Elle voulait savoir comment j’allais (j’avais presque oublié que j’étais censée faire une hyperstim) et si j’avais déjà vu le Dr Robbie et fait une écho. Je l’ai donc rassurée en lui disant que j’étais en pleine forme, que je n’avais eu vraiment aucun signe quelconque d’une reprise de l’hyperstim, que j’avais été d’autant plus étonnée en voyant que la prise de sang était positive, et que du coup j’attendais sagement mon RDV avec Robbie prévu à pile 4sg. Elle m’a répondu qu’en effet c’était assez surprenant et m’a demandée de la tenir au courant pour la suite.

Jamais durant tout mon long parcours en PMA, je n’ai reçu un seul appel d’un de mes médecins. Après mes échecs j’aurais pu crever toute seule de désespoir, sans que ça ne préoccupe jamais personne alors autant vous dire que je ne m’attendais pas à être autant « sollicitée » une fois que je serais de « l’autre côté »
Après cet appel, je n’ai pu m’empêcher de me demander si c’était vraiment normal que je me sente aussi bien. J’ai en effet toujours très peu symptômes excepté les seins toujours tendus et douloureux et un peu de fatigue. Mais je me suis vite dit qu’il fallait que j’arrête de m’inquiéter parce que j’allais bien, et que de toute façon je n’avais absolument rien aucun pouvoir sur ce qu’il pouvait se passer où pas maintenant…

Et finalement j’ai réussi à ne pas trop m’angoisser les jours précédents. Plus on a un long parcours, plus je crois qu’on se contente d’apprécier le moment présent sans trop de poser de questions… Même si j’avoue les heures précédents le RDV je n’ai pas pu m’empêcher de m’imaginer tous les scénarios, et de me dire : et si jamais il n’y avait rien !!!

Mais heureusement tout s’est bien passé. Robbie nous a reçu dans son bureau. Comme à son habitude, il n’a posé aucune questions sur la ponction, où sur ce qu’il avait pu se passer les jours précédents où comment je me sentais. Il m’a juste demandé la date du transfert et nous a demandé de passer dans la salle d’examen. Après tout nul besoin de faire durer plus longtemps le suspens surtout aujourd’hui.
Jamais je n’ai autant retenu mon souffle, lors d’une écho… Et, au bout de quelques secondes interminables, la poche gestationnelle est enfin apparue à l’écran. Et encore mieux, tout au fond de la poche nous avons pu voir notre minuscule embryon d’à peine 3 mm. Robbie nous a indiqué qu’il y avait bien un tout début d’activité cardiaque, il a essayé de nous mettre le son mais c’était encore trop peu perceptible pour qu’on puisse bien l’entendre.
Enfin nous avions la confirmation. Notre embryon est bien là, il est bien au fond de mon ventre et son coeur bat !!! Je lui ai redemandé deux fois pour être sûre, mais oui ! Enfin, enfin je porte une vie en moi, certes encore très fragile mais elle est bien là !
Une fois que nous nous sommes retrouvés de nouveau devant bureau (et je que je m’étais à peu près remis de mes émotions). Robbie nous a remis une photo de l’écho (que je me lasse pas de regarder) et nous a simplement dit :

« On croise les doigts pour qu’il s’accroche bien maintenant. »

Ou comment nous faire comprendre en une seule phrase qu’il était content pour nous et que tout allait bien, tout en nous rappelant que ce début de grossesse reste encore fragile.

Plus que neuf jours avant notre prochaine rencontre…

Publicités

14 réflexions sur “Grossesse / 6 SA – Première rencontre !

  1. Oh trop contente de te lire et voir que ce début de grossesse se passe bien. Tu sais pour les symptômes, ça ne veut rien dire que tu n’as quasiment rien, j’ai une copine qui est actuellement enceinte qui comme toi n’a rien eu au niveau symptômes et qui hormis un peu de fatigue et l’absence de règles a découvert sa grossesse très tardivement et aujourd’hui elle attend un petit garçon en pleine forme. Par contre attend toi à ce que dans les prochaines semaines certains symptômes se déclarent. Bref, je suis contente pour toi et je continue à t’envoyer de bonnes ondes pour que ton warrior s’accroche pour votre plus grand bonheur. Des bisous

    Aimé par 1 personne

  2. hey ! vous avez le droit de dire le mot « enceinte » ! vous l’avez tellement attendu, alors profitez. On ne sait pas ce que l’avenir nous réserve, c’est vrai, mais moi je vous dit good luck et on croise toujours les doigts, on y crois fort pour vous. bises

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s