Grossesse / 12-15 SA : fin du premier trimestre

Ça y est nous y sommes! Le premier trimestre est passé . J’ai envie de dire déjà!!! Et en même temps je n’ai eu l’impression de ne faire qu’attendre d’échos en échos d’être sûre que tout se passe bien.

Nous avons fait la fameuse écho du premier trimestre il y a trois semaines à 12 SA+5.
Après une dernière tentative en mode écho endo chattale, un bref instant de panique devant l’écran noir (ah mais il n’y a plus rien???) Robbie a juste changé de mode d’écho, et nous avons pu voir pour la première fois depuis mon ventre que notre crevette bien à sa place.
Robbie a pris toutes les mesures très consciencieusement : clarté nucale, fémur abdomen etc tout en me décrivant comme à son habitude ton ce qu’on voyait à l’écran. Du coup cette écho était plus technique moins dans l’émotion que les précédentes. J’ai essayé de suivre tout ça tout en retenant mon souffle, mais autant quand il me donnait le mesures de mon endomètre et de mes follicules ça me parlait, autant là, je suis complètement larguée. Je me suis donc contentée de demander d’une petite voix si tout était normal. Apparemment oui, soulagement …

Sauf que… une fois chez moi je n’ai pas pu m’empêcher de gogooliser si une clarté nucale de 2,9 mm était dans la norme. Et bien sûr je suis tombée sur pleins d’hystériques de cretissimo complètement paniquées careur « gygy » leur avait direct demandé de faire une amio avec la même mesure. Et immédiatement je m’en suis voulu de ne pas avoir pu m’empêcher d’aller fouiner sur le net. Depuis le temps pourtant je sais bien depuis le temps que quoi qu’on cherche, on ne tombe que sur des trucs qui nous font psychoter. J’ai donc impatiemment et sagement attendu les résultats du tri-test, qui se sont finalement révélés très rassurant : 1/1660. Fuck cretissimo…

Je peux donc enfin passer la fin de ce premier trimestre sereinement… C’est qui est le plus étrange en fait pour moi ex-Pmette c’est que j’ai été habituée depuis ces trois dernière années à passer mon temps comme nous toutes entre les examens, analyses, rdv divers, les traitements et tous leurs effets secondaires… Tout cela avait fini par devenir une routine à laquelle je ne prêtait presque plus attention.

Et maintenant que nous avons enfin atteint notre objectif et que nous avons la chance que tout se passe pour le mieux, et bien je trouve tout cela tellement calme… Plus de traitements, plus rien à prendre, plus de crainte d’oublier quoi que ce soit, plus d’effets secondaires. Je ne sais pas pourquoi j’avais l’impression qu’on subissait une grossesse comme je subissais de plein fouet les effets des stims et autre traitements. Avant j’avais toujours des tiraillements, des douleurs quelques parts et quand ce n’était pas ça j’étais souvent épuisée moralement, physiquement, j’étais en permanence en train de lutter pour garder la tête de l’eau et trouver la force et le courage pour recommencer encore, et encore sans me laisser sombrer. Et comme je l’ai dis plus haut, cette lutte était tellement devenu mon quotidien que j’avais fini par trouver ça normal.

Maintenant que tout ça est terminé, je suis presque un peu paumée… Enfin je suis libre, je n’ai plus qu’à laisser se faire, et évoluer les choses le plus sereinement possible.

Mais une fois de plus, je continue à me sentir différente de monde des « fertiles ». Au début de la grossesse, nous avions juste mis au courant notre famille et amis proches, tout était encore fragile et irréel. Nous étions encore protégé dans notre bulle, et avions encore gardé notre secret devant la majorité des gens. Puis, petit à petit il a bien fallu mettre le reste du monde au courant.

Hors dans le monde normal, quand on est une femme enceinte on devient pour la plupart des gens un être à part, fragile, qui a besoin de toute les attentions. Et oui la pregnant bitch est carrément mise sur un pied d’estale.

Les gens me demandent tout le temps comment je me sens, si je ne suis pas trop fatiguée, si tout se passe bien, etc etc…

Bon ce ne sont que de bonne intentions, mais je n’ai pas l’habitude. J’ai trop souffert en silence, dans l’indifférence totale pendant tant de temps, alors maintenant je comprends pas qu’on est autant d’attention pour moi alors que je n’ai jamais été aussi bien. J’ai beau chercher, je ne trouve vraiment pas de quoi je pourrais me plaindre.

Puis il y a les gens aigris, aigris de quoi d’ailleurs, je me le demande… Qui te sortent de trucs du genre  » ah ah bienvenue tu vas voir fini les nuits! Ah mais t’es pas immunisée contre la toxo. Tu vas devoir faire une prise de sang tous les mois !
(Ouah trop dur!!) Genre te réjouit pas trop vite être enceinte et avoir des gosses c’est l’enfer tu vas voir
Ou alors tu as ce qui ont l’air limite déçu que je sois pas en train de vomir mes tripes, ou que je ne me sois pas transformée en larve ou en baleine en trois mois.

Et il y a ceux qui font une fixette sur le ventre que tu prends ou pas. Ceux qui tâtent ton ventre comme celui d’une vache. Mais me touche pas bordel !! Ceux qui te disent qu’ils savaient de toute façon que ça allait marcher (ben voyons!)

Bref une fois enceinte vous vous en doutez, on finit pas d’avoir des remarques à la con des gens… Mais la différence c’est que maintenant j’en ai globalement et sincèrement rien à foutre. Avant même si je jouait parfaitement la cold bitch certaines remarques me blessaient profondément, et je me suis de plus en plus fermée aux « autres ». Aujourd’hui cela ne me touche plus pourtant je garde ma carapace. Je me contente de sourire de leur dire que tout va bien et je mets fin à la discussion. Je ne peux m’empêcher de garder cette rancoeur contre tous ces gens qui ont cette espèce de fascination pour la grossesse et les femmes enceintes et qui sans souvent le savoir m’ont fait tant de mal pendant ces années d’infertilité…

Plus que jamais je ne garde et ne compte sur le personnes qui ont été près de moi quand les choses étaient difficiles. Peut-être qu’avec le temps j’oublierais, où du moins de je réussirais à mettre tout ça de côté. En attendant même en étant dans le train avec mes problèmes de riches, je reste une ex-pmette et mes pensées continuent d’aller encore et toujours à celles qui sont encore sur le quai.

Publicités

17 réflexions sur “Grossesse / 12-15 SA : fin du premier trimestre

  1. J’ai ressenti exactement la même chose concernant le sentiments qu’il ne se passe plus rien après, comparé à tout ce qu’on faisant pendant les stims et tous les procéssus qu’on mettait en place au quotidien pour se protéger … Et pourtant, cette attente est tellement merveilleuse !
    Pour les gens, ils sont les mêmes… Mais nous n’avons plus la même douleur. Et effectivement, ce n’est pas maintenant qu’on a besoin d’être plainte, écoutée, etc… C’était avant que c’était dur !
    Plein de bisous ma belle et je suis contente de lire que tout se passe au mieux ! ❤

    Aimé par 1 personne

  2. Je suis contente de lire tes nouvelles et que tout va bien. Les gens sont vraiment cons parfois avec leurs questions et conseils débiles sur la grossesse!. Bon courage pour la suite de ta grossesse. Au fait, ça c’est passé comment au niveau réactions dans ta belle famille?. Des bisous

    Aimé par 1 personne

    • Merci! Du côté de ma belle famille, mes beaux parents sont ravis, de toutes façon ils savaient que ça allait arriver (tu parles!) Le frère de mon homme essaie de nous faire peur en nous parlant des nuits que l’on va passer et quand à sa femme, ma chère belle soeur, totale ignorance de sa part, elle ne s’est même pas forcée à nous dire un mot de félicitations 😃. Mais je ne m’en porte pas plus mal!

      J'aime

      • Je suis contente que l’annonce de votre petit bébé auprès de ta belle famille ce soit bien passé. Par contre, je trouve que le comportement de ta belle soeur un peu mesquin car bon elle savait ce que vous avez endurer pour avoir votre enfant. Mais bon comme tu dis, c’est pas grave, ce qui compte c’est vous et bébé. D’ailleurs vous devez savoir si vous attendez un petit gars ou une petite princesse?(sauf si vous voulez la surprise). Quoi qu’il en soit, prend soin de vous et profite de ta grossesse ^^. Bon week end. Bisous

        Aimé par 1 personne

  3. Tu sais le plus dur dans la grossesse peut-être que parfois ce sont les réflexions des gens. Leur fascination un peu mesquine, ils ne pensent pas toujours mal mais n ont pas toujours les mots. Comme tu dis c est un peu passer de l ombre à la lumière. C est le jour où tu aborde un ventre de femme enceinte que l on t adresse la parole, parfois pour la première fois.
    Et t en as pas fini ma pauvre 🙂 il commence à faire beau, je vais devoir quitter mon manteau d’hiver, j étais bien sous ce gros manteau avec ma grossesse inaperçue.

    Rien qu’hier je vois une voisine de ma rue «ah bah je me disais bien l autre jour en te voyant passer, que t avais grossit», «non je n ai pas grossit, j ai mon ventre qui a poussé nuance!!!» (la délicatesse des gens).

    Aimé par 1 personne

    • Et pour nous qui sommes restés dans l’ombre si longtemps, ça fait très bizarre! Surtout que je n’aime pas du tout être le centre d’attention justement! En tout cas je ne vais pas y échapper car pour le coup je vais me retrouver avec un gros bidon en plein été! Mais au moins ça fera des choses à raconter 😃.

      J'aime

      • C est pour la bonne cause 🙂 tu sais je suis pas du genre timide mais en revanche si je devais parler de l annonce de ma grossesse au boulot, je pourrais dire que ce fût un déchirement. J ai eu la sensation qu’on m arrachait un secret, j ai mis presque 3 semaines avec l idée de le dire sans y arriver. Une fois annoncé je me suis sentie «vide», mal, j ai passé une journée terrible. Je crois que c est malgré tout difficile de devoir «partager» une grossesse. Même si ce n est qu’un partage mental, surtout quand tu passe par la pma et que là au contraire tu protège ton secret.

        Aimé par 1 personne

      • Pareil, si je pouvais je crois que j’aurai gardé notre précieux secret jusqu’à la fin 😊
        Je pensais qu’une fois enceinte on avait envie de le dire à la terre entière mais en fait pas du tout… Comme pour la PMA je n’ai pas envie de partager ça avec n’importe qui!

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s