Grossesse / 21 – 29 SA : Etats d’âmes d’une ex PMette et Pregnant Bitch

Je me rends compte que je me fais de plus en plus discrète ici ces derniers temps. Comme on dit pas de nouvelles, bonnes nouvelle. Pile 6 mois aujourd’hui que nos cellules se sont mélangées, et la grossesse se passe toujours pour le mieux 😊. Je n’ai de ce fait pas grand chose à raconter. Notre fils grandit plus que bien 500g à l’écho morpho du 5ème mois, plus de 900g lors de la visite du 6ème mois à 26 SA. Et je reste toujours en forme (tant que le thermomètre ne dépasse pas les 30 degrés. Désormais m’endors, je me réveille, je travaille, en sentant notre bébé bouger en moi 😍, toute la journée il m’accompagne dans tous mes faits et gestes. C’est à la fois étrange et fascinant comme sensation et ça me paraît toujours tellement incroyable !

Début de cours de prépa à l’accouchement, préinscription à la crèche (pas de place assurée avant septembre 2017, pour bien faire il aurait fallu que je m’y prenne dès les premiers mois!) prise de rdv avec l’anesthésiste. Ce mois ci les choses s’accélèrent et je commence (presque) à prendre conscience que la rencontre c’est pour très bientôt.

Bref que ces nouvelles étapes, tant attendues, que je découvre et dans lesquelles je suis plus que paumée. Mais bordel que ça fait du bien, de se retrouver dans l’inconnu !! Que de temps j’ai passé à faire et refaire les mêmes protocoles presque les yeux fermés. Les cycles qui se succèdent, l’impression de voir ma vie tourner en boucle boucle avancer puis retourner au point de départ, retenter, recommencer encore et encore dans l’incertitude la plus totale. A présent je suis sortie de la spirale, j’avance que vers de nouvelles choses et de nouvelles découvertes en essayant de ne pas trop me retourner pour regarder en arrière.

Cependant la page ne se tourne pas aussi facilement. Tous ces sentiments : la douleur, la tristesse, le désespoir sont bien restés derrière moi, comme un mauvais rêve, un souvenir lointain alors que paradoxalement ce désir d’enfant à pratiquement occupé jour et nuit ces quatre dernières années de ma vie… Malgré tout le temps le dira, mais je ne crois pas que l’on puisse oublier. que je cherche toujours ma place. En tout cas aujourd’hui je cherche toujours ma place. J’ai bien quitté le quai , je suis dans le train et je ne sais pas vraiment où m’asseoir.
Il y a ces jours ou je crois avoir toute cette attente. J’en finis même par me dire que finalement ce n’était pas si terrible, que j’ai beaucoup chouiné et que je me suis gâchée la vie par mes coups de déprime pour pas grand-chose, que ce n’était qu’une « petite » étape à franchir. A 27 ans je serais maman et que et pour ceux qui ne le savent pas, plus rien ne me distingue plus maintenant du monde « normal » dont je me suis tant sentie exclue. Il y a ces jours où je me prépare comme une future bonne MILK en comparant, les articles de puériculture, en parcourant les forums de futures maman à la recherche des bons tuyaux. Ou je parle avec joie au gens de ma grossesse, car évidemment la question qui est sur toutes les lèvres de ce que je croise c’est le « c’est pour quand?? » Et de me demander comment se passe la grossesse. Oui j’avoue je commence à apprécier l’intérêt que l’on porte à ma petite personne depuis que j’ai un gros ventre.

Et il y a ces jours où je ne me sens définitivement pas comme les « autres ». Car le lien que j’ai crée avec toutes mes copines de galère est, tout ce que j’ai vécu est bien trop bien fort pour être effacé. Parce que je continue à vous suivre et à vous lire et que chaque jour qui passe je continue à me rendre compte tous les jours que j’ai eu le cul bordé de nouille avec cette FIV réussie, et que je continue à avoir l’impression que ma perception et mon vécu de la grossesse reste quand même très différent du commun des gens qui n’ont pas connu cette attente.

Et en même temps je commente et j’écris beaucoup moins sur la blogo même si je vous lis toujours. Je me sens de moins en moins légitime pour le faire… J’ai peur d’être maladroite, et puis je ne sais plus trop quoi dire à toutes celles, qui accumulent encore encore les échecs et les mauvaises surprises de DLNP. Leur dire, ne pas perdre espoir, de ne pas se décourager, que la roue finira forcément par tourner. Facile à dire dans mon cas… Je cogite des heures pour écrire le moindre petit commentaire et encore plus pour faire le moindre article. Cela doit faire plusieurs semaines que j’ai commencé à écrire celui-ci. J’ai beaucoup plus de mal à trouver les mots alors qu’avant ça coulais tout seul instinctivement sans que j’y réfléchisse Peut-être qu’être enceinte ça brule des neurones à moins que ce soit la chaleur. Dans tout les cas le coeur y est et je ne vous oublie pas, bien au contraire…

Surtout que ces dernières semaines, les échecs et souffrances liées à l’infertilité ne font ne font que se rappeler à moi, et que je me sens face à ça totalement impuissante.

Il y a tout d’abord ce groupe sur Facebook qu’une copinaute avait crée et auquel elle m’avait conviée lorsque j’ai commencé ma première FIV. Un groupe ou l’on était toutes solidaires quelques soit nos parcours. Où discutait bien sur de PMA mais aussi de tout ce qui pouvait se passer dans nos vie. Une sorte de seconde famille virtuelle où l’on se soutenait les une les autres sans prise de tête… A n’importe quel moment, pour n’importe quel sujet, il y avait quelqu’un pour nous répondre. Des liens se sont créés. Celles qui n’étaient pas loin les unes des autres ont même commencé à se rencontrer régulièrement.
Et puis le temps a passé bien sur beaucoup ont fini par tombées enceintes plus où moins rapidement, en même temps c’était un peu le but. Les premières à accoucher de leurs bébés tant attendus étaient les mascottes de notre petit groupe.
Le tableau qui récapitulait tous nos parcours s’est petit à petit remplit de rose et de bleu alors que d’autres cases restaient désespérément blanches. Petit à petit, on a commencé à sentir des pointes d’aigreur et de jalousie à peine dissimulées dans certains post et commentaires. Les mamans et futures maman mal à l’aise se sont fait de plus en plus discrètes sur leurs grossesses et leur nouvelle vie. Elles ont fini par crée un groupe à part pour pouvoir partager leurs bonheur et leurs petits tracas de grossesse ensemble sans crainte de blesser les autres, tout en continuant d’être présente et de soutenir le reste des copines toujours en PMA. La roue a tournée pour moi également, ainsi que pour d’autres qui avaient eu un parcours plus court . C’est la règle même PMA, on le sait toutes ce n’est forcément pour celles qui attendent depuis le plus longtemps pour qui ça fonctionne le plus rapidement…
Toujours est-il qu’un beau matin, à peine réveillée je vois de nombreuses notifications sur le groupe avec la publication d’une
des admin expliquant qu’elles avaient pris la décision de supprimer toutes les mamans du groupe, qu’elles ne recruteraient désormais que des filles qui en sont à leur FIV 3 ou + (histoire de ne plus prendre le risque de voir d’autres filles en début de parcours tomber enceintes plus vite qu’elles). Lire un tel message en pleine tronche aussi tôt le matin, ça m’a fait très mal. Car malgré les tensions qui commençaient à se faire sentir je n’aurais jamais cru que les choses en arrivent là. Désormais, les choses étaient plus que claires, j’étais devenue moi et congénères qui avaient eu un peu trop de chance clairement indésirable. Après avoir passer plus d’une année à partager nos joies, nos peines et à se soutenir, tout cela était balayé d’un coup car voir la roue tourner encore et toujours pour les autres devenait trop insupportable pour celles que DNLP avait laissé sur la touche.

Je n’ai pas beaucoup réfléchi, j’ai laissé un dernier message en réponse en disant que le sincèrement ce que j’avais sur le coeur, puis j’ai quitté le groupe… D’autres ont rapidement suivie soit en partant d’elles même soient un étant supprimée sans sommation pour avoir tenter d’expliquer qu’elles n’étaient pas d’accord avec les dernières décisions prises.
Aujourd’hui nous faisons donc routes séparément. Celle dans le train d’un côté et celles sur le quai de l’autre… J’ai encore du mal à comprendre comment nous en sommes arrivées là…

Il y a aussi ma collègue de chambre rencontrée le jour de la ponction. Nous avions sympathisé, puis nous avions gardé contact. Nous nous étions échangé des messages pendant toutes les dpo. Puis joie ultime, le jour de la prise de sang, c’était pour nous deux positifs.
Mais à la deuxième prise de sang mon taux à continuer à s’envoler mais pas le sien… Et
malgré une belle récolte à la ponction c’était ses seuls embryons, elle du donc repartir une nouvelle fois de zéro.
Elle n’a jamais montré dans ses messages qu’elles était triste ou même déçue. Elle a simplement dit que c’était une première accroche que c’était encourageant et elle était prête à retenter sa chance le plus vite possible. Je continue à lui envoyer un petit message de temps à autre pour savoir ou elle en était. Elle m’a chaque fois répondu assez brièvement sans trop donner de détails sur ses états d’âme et en me demandant comment se passe ma grossesse. Et moi lui dis à chaque fois que tout se passe bien en sans oser trop m’étaler. Puis on en reste là… Aux dernières nouvelles, après une batterie d’examens, elle a fait une nouvelle FIV sans transfert, et sa gynéco lui a conseillé lui a conseillé de se rendre en Espagne pour la suite si la prochaine tentative ne donnait encore rien. Le temps a passé, et je n’ai pas eu d’autres nouvelles j’hésite de plus en plus à renvoyer un message ne sachant pas si cela lui fait plaisir, ou si elle préfèrerait peut-être que je l’oublie.

Il y a eu aussi ce chauffeur routier croisé au boulot venue charger des pommes pour un client. Mon chéri lui remplissait les papiers pour le transport tout en faisant la discussion. Le chauffeur en est venue à parler tatouage, qu’il avait voulu faire depuis des années, et qu’il y avait inscrit le nom de ces animaux. Et lui a dit « Tu comprends mes animaux c’est tout pour moi vu que je peux pas avoir de gosses. » Du coup mon chéri lui a expliqué que pour nous aussi ça avait été long et compliqué qu’on était passé par la PMA. Il nous a dit que c’était super que ça aie fonctionné, et il avait l’air sincère, mais que eux avaient épuisés leur 4 FIV avec juste un début s’accroche en résultat, qu’ils s’étaient lancés dans l’adoption et après attendu 10 ans de plus sans résultat ils avaient tout laissé tombés, qu’ils s’y étaient résignés et que c’était comme ça. Autant vous dire que pour le coup on s’est senti très cons, et on a plus trop su quoi lui dire. Encore une fois pas évident de trouver les mots dans une telle situation.

J’essaie de me dire qu’ici au moins sur la blogo, l’avantage est que chacun est libre, et peut choisir de lire ou pas certains articles, lorsque cela devient trop difficile. Et je continue d’espérer et de croire que pour certaines lire des messages positifs peuvent aussi du bien, je sais que pour ma part j’ai toujours préféré lire des choses positives pour me remonter le moral. Et j’ai envie de croire que ma place est encore ici…

Encore une fois une tonnes d’ondes positives, de pensées pour vous toutes. 🍀🍀🍀

Publicités

24 réflexions sur “Grossesse / 21 – 29 SA : Etats d’âmes d’une ex PMette et Pregnant Bitch

  1. Toujours aussi bien écrits tes articles! Contente de lire que tout se passe bien pour toi:)
    Pour ma part je fais partie des personnes qui ont besoin d’être relancées, car emportée par le tourbillon de la vie j’oublie (trop) souvent de donner des nouvelles… alors que ce n’est pas parce que je ne souhaite plus poursuivre les discussions 😉
    Bisous

    Aimé par 1 personne

    • Merci ma belle 😊 si tu es emporté par le tourbillon de la vie c’est que tu ne passe pas trop de temps à cogiter, je dirais que c’est plutôt bon signe. 😊 J’espère que pour toi se passe bien aussi de ton côté. Bisous ❤

      Aimé par 1 personne

  2. C’est toujours délicat pour une pmettes de lire des messages de grossesse je pense, comme pour une ex pmettes enceinte, d’écrire un article sur sa grossesse. La blogo, c’est un mélange d’un peu toutes nos humeurs, et j’espère que cette multitude de personnalités que nous formons nous aide toutes 😛 J’espère que tu vas bien, bisous !

    J'aime

    • Oui la blogo, ça reste quand même l’endroit où je me suis toujours sentie le plus comprise à tout les points de vue 😊, même si je garde toujours cette crainte de blesser ou d’être maladroite dans mes propos. J’espère que tout se passe bien pour toi ! Bisous

      J'aime

  3. J’ai besoin que des copinautes me rappellent par leur parcours que c’est possible. C’est indispensable sur la blogosphère. Évidemment je lis plus en diagonale ou saute parfois certains articles [PB] mais tant que ça n’inonde pas mon mur, je suis souvent contente de lire des nouvelles des futures ou fraîchement mamans. J’imagine combien la grossesse d’une pmette doit être difficile… Toute en peur et en doutes. Mais si magique après tant d’attente. J’espère un jour très proche être à ta place. Et ressentir malgré moi ce sentiment d’exclusion. Car tant mieux ! Que votre train file ! Et vous propulse loin vers cette destination tant rêvée… Tu as bien mérité d’y arriver. Quitte à laisser les copines sur le quai. Ce sera notre tour un jour. Quant à ton groupe Facebook, vu le mode d’administration dictatorial, pas de regrets à avoir… Même à 3 FIV je ne voudrais pas en être. Profite bien, c’est une chance très précieuse mais tu ne le sais que trop bien. Des baisers 💕

    Aimé par 1 personne

    • Je souhaite au plus vite d’avoir les mêmes doutes et préoccupations que moi 😊 Dans tout les cas notre parcours nous permets de nous rendre compte de combien ce sont des moments précieux, et de la chance que c’est. Pour le groupe non pas de regret, mais juste l’impression d’un immense gâchis… Des bisous et plein d’ondes positives pour la suite 🍀🍀

      Aimé par 1 personne

  4. Beau message…et que de bonnes nouvelles concernant ta grossesse…Je trouve çà idiot l’histoire de supprimer celles qui ben étaient à leur début de parcours en terme de fiv…car on peut très bien laisser des années passer entre 2 fivs (fiv1 et fiv2)…ce qui fait qu’on n’en est pas au début non plus quelque part en termes de parcours. Bises à toi. Concernant ta voisine de ponction.. tour comme toi j’hésite rai à renvoyer un message pour prise de nouvelle, on ne sait pas comment elle le prendra et dans quel contexte elle est à l’instant T donc c’est délicat.. attend de voir si elle te donne des news sinon laisse tomber… sans culpabiliser . Bises

    Aimé par 1 personne

    • C’était un peu devenu un concours à la fin de celle qui avait accumulé le plus de galères ou d’années d’attente. De quoi culpabiliser encore plus celles pour qui ça a fonctionné dès les premières tentatives. Bref ce n’était vraiment plus très sain comme ambiance ☹. Et oui ça devient délicat de prendre des nouvelles lorsque qu’on a aucune idée de la manière dont se trouve la personne. J’espère de tout coeur qu’elle finira par m’annoncer une bonne nouvelle.
      Bisous

      Aimé par 1 personne

  5. Contente d’avoir de tes nouvelles. Tes articles qu’ils soient PB ou non sont légitimes sur ton blog puisque c’est le tien! Tu es libre d’écrire ce que tu veux et les lecteurs sont libres de te lire ou non. Ton bonheur est mérité et tu ne dois en rien culpabiliser pour ça. Gros bisous 😘

    Aimé par 1 personne

  6. Je suis contente de lire de tes nouvelles et de voir que ta grossesse se passe bien. Je comprends ton malaise pour évoquer ta grossesse, bien que moi je n’ai jamais été confrontée à la PMA , j’ai des amis et connaissance qui ont ou sont en plein dedans et parler de ma grossesse sur un célèbre réseau social (j’ai eu un petit garçon fin juin) me mettait mal à l’aise et du coup, j’ai préféré attendre que mon fils soit né pour faire l’annonce avec derrière beaucoup d’étonnements de la part de certains de mes contacts sur ma discrétion à ce sujet mais j’avais peur de faire plus de mal à ces personnes car je sais que c’est pas facile d’apprendre une nouvelle grossesse alors que Dame Nature refuse d’offrir ce bonheur. Ma réaction est peut être idiote mais c’est dans ma nature de ne pas vouloir faire du mal autour de moi. Pour ce qui est du groupe de pmette dont tu faisais partie, je trouve ça dommage la manière dont celles qui ont la chance d’avoir pu tombé enceintes de se faire exclures par les autres membres car bon, vous êtes un espoir pour elles et que la roue peut tourner en leur faveur prochainement aussi et puis surtout vous avez nouer des liens d’amitiés vu que vous avez toutes le sujet de la PMA en commun même si pour certaines c’est du passé aujourd’hui ,vous avez enduré des épreuves pas faciles et vous mériter ce bonheur. Je te souhaite une belle fin de grossesse, ça passe vite^^. Des bisous

    Aimé par 1 personne

    • Merci 😊 et oui quand on a un minimum d’empathie, ce n’est pas évident. Je ne trouve pas ça du tout idiot comme réaction. Moi même je n’ai rien mis sur les réseaux sociaux, je n’en ressens pas le besoin. Et les personnes les plus importantes pour moi savent, c’est tout ce qui compte. Bisous

      J'aime

  7. Sa fait plaisir d’Avoir de tes nouvelles je t avais écris un mails pour avoir des News mais tu ma pas répondu en tout cas essentiel c’est que toi est ton fils vous aller bien c’est tout ce qui compte.

    Aimé par 1 personne

    • Désolé ma belle de ne pas t’avoir répondu. Je t’avoue je passe plutôt par l’appli wordpress et je ne vais que très peu sur la boîte mail qui est inondée de notifs du coup ton mail a du passer à la trappe. Ou en es tu ??

      J'aime

      • Parfois ça fait du bien aussi de se laisser un peu de temps pour se retrouver. Pour le bébé couette même si on ne peut pas se focaliser dessus ça arrive bien à d’autres après parcours PMA, alors on ne sait jamais 😉 c’est tout ce je te souhaite. Bisous

        J'aime

  8. Tu exprimes très bien ce que ressens une pmette devenue pb en écrivant un article. J’hesite moi aussi bcp à écrire et c’est si difficile de trouver les mots sans blesser…
    En tout cas, je suis contente de lire que tout va bie et je te souhaite une très belle grossesse ! 🙂
    Plein de bisous

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s