Un petit peu de nous…

2003 : J’ai 14 ans, et après des années difficiles au collège où je n’ai jamais réellement trouvé ma place, je décide de et de quitter le nid familial et passer mes années lycées en internat. J’y passe les plus belles et intenses années de ma vie. Je rencontre ma bande d’amis, c’est un peu comme nouvelle famille pour moi.

2004 : J’ai 15 ans, le temps passe et je me rends compte que mon meilleur ami de la bande et en réalité beaucoup plus que ça. Ce que je lis dans ces yeux lorsqu’il me regarde est tellement fort que ça m’effraie même un peu. Je ne comprends pas ce qui nous arrive, puis je m’aperçoit que nous sommes juste tombés amoureux.

2006 : J’ai 17 ans, nous venons d’avoir notre bac, nous sommes toujours autant amoureux nous rêvons tout les deux travailler dans le cinéma. Nous déposons notre candidature afin de poursuivre nos études dans l’audiovisuel loin de notre Sud Ouest natal. Je suis acceptée dans un BTS dans une petite ville sans lui. Il se résout à s’inscrire à la fac de cinéma à 600 km de là… Mais je ne peux m’y résoudre, l’idée même de passer deux ans loin de lui, et l’éventualité de le perdre me paraît trop insurmontable. Contre l’avis de mes parents, contre surement ce qui parait être la voie de la raison à ce moment là, je préfère finalement le rejoindre…

2009 : J’ai 20 ans, la raison nous rattrape. Nous avons tous deux obtenu notre Licence en Cinéma sans grande difficulté et nous avons surtout profité de ces trois années passées loin de chez nous rien que tous les deux. Mais nous désirons à présent commencer à nous construire un avenir plus concret. Nous rentrons donc sans regrets chez nous. Lui prends ses parts dans l’entreprise familiale, je me trouve un petit job dans un supermarché et prépare en
parallèle une formation de gestion.

2011 : J’ai 22 ans, mon diplôme en poche j’intègre à mon tour l’entreprise de mon homme à plein temps. Comme toujours c’est lorsque nous sommes ensemble nous sommes les plus heureux et que tout se passe pour le mieux entre nous

2012 : J’ai 23 ans, et depuis quelques mois nous désirons un enfant. On est encore jeune, on se lance et nous laissons faire le temps sans se poser de questions.

2013 : J’ai 24 ans, et après plus d’un an toujours pas d’enfant …  Nous décidons de consulter pour faire un premier bilan de fertilité, avec le Dr Robbie. De mon côté nous découvrons que ma glaire cervicale trop acide tue tout ceux qui tenteraient d’entrer, et du côté de mon homme un spermogramme avec teratospermie modérée juste en dessous des normes. Nous voici prêt à nous lancer dans l’aventure PMA.

2014 : J’ai 25 ans, et 6 IAC plus tard, mon ventre est toujours aussi vide. Que de temps, et d’énergie perdu inutilement…  Dr Robbie nous envoie dans un vrai centre PMA commencer les FIV où nous serons suivis par sa collaboratrice dans le centre, le Dr Mercotte. Nous refaisons un nouveau bilan avant partir en FIV. Rien à signaler de plus, à part un spermogramme plus précis que ceux réalisés qui vraiment pas au top. Dr Mercotte, en conclut que cela explique les échecs en IAC, et que la fécondation ne doit sans doute pas se faire naturellement. Nous faisons donc directement une FIV ICSI.

Février 2015 : FIV 1 ICSI avec protocole court (provames-gonal-Ovitrelle)  11 ovocytes ponctionnés, nous obtenons quatre beaux embryons à J3. Nous sommes pleins d’espoir, Mais le premier transfert d’embryon frais est encore une fois négatif.

Mai 2015, j’ai 26 ans, il nous reste encore trois embryons congelés et nous restons confiant. Nous tentons un premier TEC sous cycle artificiel (patchs oestrogènes + progestérone) négatif…

Juin 2015 : Nous enchainons un second TEC. Une énième prise de sang négative qui tombe le lendemain de l’enterrement de ma grand-mère, je suis dévastée, plus rien de va… L’été arrive Robbie et Mercotte sont en vacances, pause forcée nous décalons le troisième TEC… Cela tombe bien, j’ai besoin de prendre du recul, de souffler, de réfléchir, d’envisager autre chose. Je sens que c’est une page qui se tourne, je suis un peu perdue.

Aout 2015 : Nous commençons sérieusement à songer à l’adoption, et nous nous rendons aux deux réunions d’information.

Puis je me décide à ouvrir ce blog, et mettre des mots sur mes maux me fait réellement du bien. L’espoir revient, et le dossier adoption reste dans un coin de mon bureau.

Octobre 2015 : FIV1 TEC3 
Ce dernier TEC est une nouvelle fois négatif, mais malgré cette énième déception rien n’est plus comme avant, et grâce à ce blog, je vais beaucoup mieux…

Janvier 2016 : En route maintenant à la pleins de doutes et d’espoir pour la FIV 2
LA FIV de la win, un résultat qui dépasse toutes nos espérances.
Un déclenchement, après seulement 9 jours de stim, 24 ovocytes ponctionnés,  10 embryons seront vitrifiés et 1 transféré. Et c’est positif !! Un début de grossesse est confirmé pour la première fois après quatre longues années d’attente…

Mai 2016, j’ai 27 ans : Nous attendons un petit garçon !!

26 Septembre 2016 : Eddie est né ! Et pour nous le début du nouvelle vie à trois…

2 réflexions sur “Un petit peu de nous…

  1. Pingback: Un petit peu de nous… | vice versa

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s